vendredi 29 mai 2015

Gâteau ours, gâteau au chocolat.


Bon bah voilà ma petite chipounette vient d’avoir 2 ans … que le temps passe vite !
Et qui dit anniversaire dit gâteau d’anniversaire !
Plusieurs fois dans la semaine les assistantes maternelles de mon quartier se retrouvent au mini-jardin pour des activités en commun et à cette occasion ils fêtent les anniversaires des enfants.
Donc j’ai préparé un gâteau en forme d'ours pour ma petite fille.
J’ai réalisé un gâteau au chocolat très classique.
Je craignais la décoration car je ne suis pas une grande artiste mais je trouve que la pâte à sucre se travaille facilement et  que je m’en suis pas trop mal sortie pour une novice.

Matériel :
Un moule en silicone en forme d’ours « Alinéa »
De la pâte à sucre noir et blanche « Hema »
2 bonbons style smarties « Hema »

Ingrédients :
  • 200 g de Chocolat 
  • 3 œufs 
  • 100 g de farine 
  • 100 g de beurre  
  • 80 g de sucre 
  • 1 sachet de levure chimique

Préchauffer le four à 180°.
Mettre le beurre, le chocolat ensemble et le mettre quelques secondes au micro-ondes en arrêtant la cuisson plusieurs fois pour bien mélanger.
Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, le sucre, ajouter un à un les œufs en mélangeant à l’aide d’un fouet.
Ajouter le mélange beurre-chocolat et bien mélanger.
Pour plus de précaution, beurrer et fariner le moule en silicone.
Mettre la pâte à gâteau dans le moule et mettre 20 à 30 minutes à cuire.
Attendre qu’il soit bien froid, le démouler et le décorer.
Je vous conseille de travailler la pâte à sucre avec du sucre glace.

jeudi 28 mai 2015

Clafoutis aux cerises parfumé à l'amande amère.



 La saison des cerises commence, je suis ravie !
J’ai réalisé un clafoutis parfumé à l’amande amère et j’ai beaucoup aimé cette association, je trouve que ça fonctionne très bien.
Dites-moi ce que vous en pensez !

Ingrédients :
  • 500 g de cerises dénoyautées
  • 40 g de beurre fondu
  • 4 œufs
  • 25 cl de lait
  • 100 g de farine
  • 80 g de sucre en poudre
  • 1 cac d’extrait d’amande amère
  • sucre glace pour le décor

Préchauffer le four à 180°.
Mélanger dans un saladier la farine, le sucre,  ajouter un à un les œufs et bien mélanger.
Ajouter le beurre et le lait petit à petit en mélangeant à l’aide d’un fouet.
Mettre l’extrait d’amande amère.
Mettre la préparation dans un moule et  45 min au four, j’ai utilisé un moule rond en silicone.
Décorer de sucre glace quand le clafoutis est froid





lundi 25 mai 2015

La Mare aux oiseaux.


Nous avons fêté les 40 ans de mon petit mari à la Mare aux oiseaux, cette adresse nous faisait terriblement envie depuis très longtemps. La cuisine du chef Eric GUERIN nous attirait beaucoup,
la personnalité du chef aussi :-)
Ensuite, j'avais vu beaucoup de reportages sur son établissement perdu dans les marais de la Brière :




La Brière : source le site du chef."Le littoral, très découpé, abrite un ensemble de cuvettes marécageuses séparées par des seuils granitiques : le Sillon de Bretagne, les îles de Brière, les coteaux guérandais et la presqu’île du Croisic. Du «Pays noir» de Brière, où abonde la tourbe, jusqu’à l’océan, le voyageur découvre une infinie variété de paysages, centrée toutefois autour d’un élément commun : l’eau !
Son originalité tient également dans son statut juridique : cet espace est en effet la propriété indivise des habitants des vingt et une communes riveraines. C’est en 1461 que fut proclamée la reconnaissance officielle de cette propriété par les lettres patentes de François II, duc de Bretagne. Aujourd’hui encore, les Briérons continuent à jouir de ce privilège et à gérer leur marais.
La Brière est une immense dépression lagunaire où, depuis 10 000 ans, les transgressions marines successives ont permis la sédimentation des argiles bleues. Au néolithique, elle passe des paysages forestiers primitifs aux faciès lacustres, puis marécageux. De nombreux menhirs et dolmens témoignent de l’occupation humaine dès cette époque ; certains mégalithes, mis en place avant la formation du marais, sont désormais enfouis dans la tourbe tout comme ces arbres «fossiles» appelés mortas par les Briérons (chênes et bouleaux). Au cours des siècles, les paysages sont modifiés par le tourbage, le pacage, la coupe du chaume, la pêche et la chasse. Avec le déclin progressif de ces usages, le comblement naturel s’accélère : les essences pionnières (saules, bouleaux, chênes) évoquent déjà un retour progressif aux panoramas originels.

Nous avions réservé une junior suite pour le week-end, l'hôtel propose aussi des soins avec un "mini spa", massage, sauna, jacuzzi, nous avons pu profiter d'un massage d'une heure, massage musculaire aux pierres de quartz rose et à l'huile d'algues pour moi et un modelage relaxant aux trois huiles magiques d'Afrique pour mon mari.
Un super moment de détente avec une super esthéticienne très agréable, souriante et qui aime son métier.

Notre chambre était toute mignonne, très bien décorée tout à fait dans dans le thème de l'établissement. J'avais vraiment l'impression d'être chez un apothicaire avec ses photos anciennes et c'est encore plus vrai dans la salle du restaurant.
L'hôtel est classé "Relais et Châteaux Silence".

Nous avons passé un excellent week-end avec un personnel aux petits soins, sans être trop présent et qui prend à coeur de nous faire découvrir la cuisine du chef.
Le chef est très abordable et il prend le temps d'échanger avec ses clients, c'est extrêmement agréable et surtout nous avons très bien mangé.
Petit bémol, le soleil était totalement absent…











Vers 20h, nous sommes partis pour notre diner, notre formule comprenait le menu carte Blanche, le repas était vraiment délicieux avec des accords que j'ai adorée car jamais vus pour ma part.

On commence par les amuses bouches  que nous avons pris dans le petit salon, n'hésitez pas à le demander s'il reste de la place.

En haut à gauche de languouille, c'est à dire de la langue et de l'andouille.
A droite, accras de morue sauce tartare.
En bas, pâte à pizza, pâte à sarrasin, sauce tomates.
En dessous, anguille fumée et tourbe séchée.


Deuxième amuse bouche, sardine marinée, granité de pastèque.


La salle du restaurant.



Asperge et boudin noir, encornets grillés, sésame noir, encre de seiche, asperge blanche et boudin noir


 Hosties de fois gras, petits pois aux agrumes, vinaigrette de citron.


 Poisson chat fumé à la tourbe de Brière, pommes de terre nouvelles, caviar végétal et beurre nantais.



Rougets, fraise, olive et parmesan, tapenade d'olive et lard italien.


 Agneau de lait et champignons aux amandes, portobello garni de frangipane.


Tuile de chocolat blanc, fourme d'Ambert, brisures de truffe, spagetti frit.


 Un opéra en Brière.


 Le coussin de belle mère, citron vert, Kalamansi, cactus.




Les mignardises que nous avons mangées dans le petit salon.






Le lendemain matin, nous avons pris notre petit déjeuner dans notre chambre, on nous a apporté un panier super bien garni avec d'excellent produits. Il y avait du sucré et du salé.




Le jardin que nous avons visité profitant d'une accalmie au niveau de la pluie.









Le site : La Mare aux oiseaux

Les photos sont prises à l'iphone5 d'où une qualité médiocre surtout le soir, mais je ne voulais pas sortir mon appareil photo dans ce lieu.

dimanche 24 mai 2015

Panna cotta aux pêches.


Il me restait de la crème liquide après la préparation d'un fantastik  donc après avoir préparée des escalopes de veau à la crème et aux champignons, il m'en restait encore .... D'où l'idée de préparer des panna cottas.
Et je vous parle très vite de ce fantastik !!!!
Ingrédients.
  • 2 pêches
  • 60cl de crème liquide
  • 2,5 feuilles de gélatine 
  • 80g de sucre
  • 1/2 cac de poudre de vanille
Faire chauffer la crème avec le sucre et la vanille.
Mettre la gélatine dans un bol d'eau froide.
L'égoutter et l'incorporer à la crème bien chaude et bien mélanger.
Mettre la panna cotta dans des pots individuels.
Attendre qu'elles refroidissent et mettre 4 à 6 h au réfrigérateur.
Peler et couper en cubes les pêches.
Mettre dans un bol muni d'un couvercle les pêches 5 minutes au micro-ondes.
Écraser les pêches à l'aide d'une fourchette.
Mettre une à deux cuillères à café au moment de servir.


vendredi 22 mai 2015

Tarte aux citrons, à l'ananas et à la coriandre.



Pendant nos vacances sur Nantes nous avons fêté quelques anniversaires qui tombent au mois de mai, ma maman, ma sœur, mon mari et notre chipounette :-).
Et oui, le mois de mai est chargé au niveau des cadeaux.
J’avais repéré cette recette depuis un petit moment sur le blog de William LAMAGNERE, lien.
Cette association me plaisait beaucoup, mais il me fallait être certaine que mes convives acceptent de gouter un dessert avec de la coriandre, j’ai fait le bon choix car mes petits cobayes ont adoré cette tarte.

Concernant la recette, je l’ai suivie à la lettre sauf la gelée de citron vert car je n’avais pas de pectine dans la cuisine de ma maman.
Par contre, je vous conseille de faire une pate sucrée classique, car je trouve la recette du chef beaucoup trop « grasse » et dur à travailler car très très molle même après un passage au réfrigérateur.

Question organisation, il est possible de faire la veille, la crème onctueuse de citron vert, la pâte, et la crème d’amandes.

Crème onctueuse de citron vert (à préparer la veille)
  • 50g de jus de citron vert
  • 2 g de zeste de citron vert
  • 70g d’œuf
  • 70g de gélatine
  • 1 feuille de gélatine
  • 100g de beurre

Mettre la gélatine dans un bol d’eau froide.
Faire cuire au bain marie, (en général, je mets un peu d’eau dans une casserole et je mets mon bol dans la casserole) les zestes de citron, les œufs et le sucre arrêter la cuisson à 75° et ajouter la gélatine bien essorée.
Une fois que la préparation est à 50°, ajouter le beurre mou et émulsionner à l’aide d’un batteur plongeant.
Mettre un film au contact de la crème et mettre une nuit au réfrigérateur.

Pate sucrée amande (le lien une alternative….)
  • 150g de beurre
  • 80g de sucre glace
  • 25g de poudre d’amandes
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel fin
  • 125g de farine 

Mettre tous les ingrédients dans un bol ou dans un robot avec la feuille et former une boule, la fariner et la mettre au réfrigérateur au moins 2h.
L’étaler et la foncer dans un cercle, remettre 30 minutes au congélateur.
Préchauffer le four à 160° et la faire cuire 15 à 20 minutes.
Laisser refroidir.

Crème d’amande
  • 40g de beurre
  • 40g de sucre glace
  • 40g de poudre d’amandes
  • 1 œuf
  • 50 g de crème pâtissière (lien)
  • 4g de rhum brun
  • 4g de zeste de citron vert
  • 60g de citron confit en petits cubes 

Mettre tous les ingrédients dans un bol et mélanger à l’aide d’un batteur.
Garnir dans le fond de la tarte.
Enfourner pendant 10 minutes dans un four à 160°.
Laisser refroidir.

Gelée de citron vert.
  • 100g d’eau
  • 5g de zeste de citron vert
  • ½ gousse de vanille
  • 60 g de sucre
  • 40g de jus de citron
  • 5g de pectine

Mettre dans une casserole l’eau, les zestes de citron et les graines de la vanille et faire bouillir, rajouter la pectine et faire bouillir de nouveau 5 minutes.
Comme je n’avais pas de pectine, j’ai ajouté deux feuilles de gélatine, attention, dans ce cas, il faut les ajouter quand le sirop est chaud et ne pas faire rebouillir la préparation.
Par contre, je ne vous conseille pas cette version, mettez bien de la pectine.

Montage
  • ½ ananas victoria
  • ¼ d’une botte de coriandre 

Mettre la crème onctueuse au citron dans le fond de la tarte.
Tailler en brunoise l’ananas (petits cubes), émincer finement la coriandre.
Mettre dans un saladier et  mélanger avec la gelée de citron vert.
Et l’ajouter au fond de la tarte.


vendredi 15 mai 2015

Financiers.


Une recette de financiers que j'ai réalisée pendant mes vacances sur Nantes chez mes parents.
Beaucoup de repas en famille donc il faut trouver des idées de desserts pas trop lourds pour les fins de repas. Dans quelques jours, je vous proposerai une tarte aux citrons, ananas et coriandre, patience....

Pour revenir à ces financiers, j'aime beaucoup ces petits gâteaux pour accompagner une délicieuse salade de fruits maison préparée par ma maman.

Ingrédients pour 8 gros financiers :
  • 75 g de sucre glace
  • 25 g de farine
  • 30 g de poudre d'amandes
  • 2 blancs d'oeufs
  • 75 g de beurre
Faire fondre le beurre jusqu'à la couleur noisette.
Mélanger dans un saladier la farine, le sucre glace et la poudre d'amandes.
Ajouter le beurre et bien mélanger pour obtenir une pâte bien lisse.
Ajouter les blancs d'oeufs non montés et mélanger à nouveau.
Mettre la préparation dans des moules en silicone.
Enfourner 15 minutes dans un four chaud à 200 degrés.

Source de la recette : chef Simon


jeudi 14 mai 2015

One pot pasta.




À force de voir des articles, des photos sur Instagram de one pot pasta j'ai eu envie de tester ce nouveau mode de cuisson des pâtes.

Le principe, il faut mettre tous les ingrédients, légumes, viandes ou poissons, les pâtes et les épices ensemble dans une cocotte et laisser cuire 15 minutes à feu moyen et c'est prêt ! L'amidon va permettre d'obtenir une saune crémeuse.
Les pâtes sont moelleuses, la sauce est crémeuse, c'est rapide à faire et c'est surtout un plat complet pour le soir après le boulot.
N'hésitez pas à bien assaisonner votre plat pour qu'il soit bien goûteux.

Je  me suis mise sur Instagram depuis quelques semaines, n'hésitez pas à me suivre pour découvrir mes plats au quotidien. Il suffit de cliquer sur l'icône à droite.


Ingrédients :

  • 350 g de pâtes sèches, il ne faut pas utiliser les pâtes fraîches
  • 1/2 chorizo, il me restait aussi quelques tranches de filet mignon
  • 2 échalotes
  • 2 gousses d'ail
  • 500 g d'épinard frais
  • 20 cl de crème liquide
  • 80 cl d'eau
  • Sel et poivre

Laver les épinards et les couper grossièrement .
Éplucher l'ail, les échalotes et les émincer.
Couper le chorizo en petits quartiers.
Mettre dans une cocotte de 24 à 26 cm de diamètre, j'ai utilisé ma cocotte en fonte.
Dans cet ordre mettre les pâtes, les épinards, le chorizo, les échalotes, l'ail, la crème, l'eau, sel et poivre.
Couvrir et cuire 15 minutes à feu moyen.
Il faut remuer régulièrement pour ne pas que ça accroche au fond de la sauteuse ou cocotte, vous pouvez rajouter un peu d'eau en fin de cuisson si jamais il en manque.
Laisser reposer 5 minutes avant de servir.


mercredi 13 mai 2015

Visite de Nantes.

Allez je vous emmène avec moi pour une promenade dans Nantes.
Nous avons profité du soleil dimanche dernier pour faire une grande balade.

On va commencer par la tour LU quai BACO, c'est le seul vestige qui reste de l'ancienne usine Lefèvre Utile qui était située dans le centre de la ville, mais en 1986 l'usine déménage à la Haie Fouassière à quelques minutes de Nantes, je me souviens encore de l'odeur des gâteaux quand on passait devant l'usine du quai Baco et pourtant je n'étais pas bien vieille.


En face, se situe le château des Ducs de Bretagne. L'œuvre de François II, il devient aux XVI et XVIIème siècles le logis Bretons des rois de France.




La sculpture d'Anne de Bretagne deux fois Reine de France, par ses mariages avec Charles VIII et Louis XII.


Un petit passage dans les rues du quartier du Bouffay.

On passe par la place Royale qui date de 1794 mais malheureusement détruite pendant la seconde guerre mondiale, elle a été reconstruite à l'identique aussitôt après sa destruction.


Et on va traverser le passage Pommeraye qui date du XIXème siècle et qui a miraculeusement échappé aux bombardements de la guerre de 1939-1945.


Et on termine la visite par le théâtre Graslin qui date de 1784.



Quelques jours avant, nous sommes allés dans le nouveau  quartier réhabilité des docks mais il ne faisait pas aussi beau.
Une petite visite aux machines de l'île avec ce superbe éléphant .